8.12.12

Like Skin For A Drum I'll Never Mend

Like Skin For A Drum I'll Never Mend


Hocus Focus, l'expression – un jeu de mots, en fait – s'est imposée à moi lentement, en anglais, dans une des trois langues que je pratique au quotidien (le français maternel, le portugais du lieu où j'habite, l'anglais comme espéranto de facto). Focus, comme foyer optique, afin de suggérer que pour les photos de la série la mise au point s'est faite sur un élément de ce qui s'offrait à mon regard, qui n'était peut-être pas celui qui sautait aux yeux, mais qui, une fois repéré, imposait – là encore – la force de son évidence, c'est-à-dire de son mystère plein et entier, indicible. Quelque chose qui, en dehors de la photographie, pouvait être éventuellement approchée par la musique. Ou un poème, mais qui est une autre forme de musique, après tout. Et l'allusion à hocus-pocus pour dire le tour de passe-passe, non pas par l'utilisation d'un trucage – il n'y a pas de manipulation lourde des images, juste quelques légers ajustements, comme on le ferait en argentique – mais par le détournement du regard vers ce qui vaut vraiment la peine d'être vue et non vers ce que le monde – c'est-à-dire sa portion de décor – tend à nous imposer, qui est toujours un piège, un empêcheur de voir en rond. Bref, un démontage de nos travers forgés par les habitudes auxquelles se soumettent nos regards, pour mieux distinguer la dimension magique du réel lui-même, ce réel qui échappe sans cesse à notre compréhension.


--------------------

Photoblogs.com VFXY PhotosPhotography Directory by PhotoLinks coolphotoblogs.com
my profile
 | 
www.flickr.com
Voici un module Flickr utilisant des photos et des vidéos publiques de PixeLuz. Créez votre module ici.
All rights reserved
Tous droits réservés
Todos os direitos reservados